La vraie difficulté du minimalisme en van

En 2018, je vous rédigeais 3 articles sur le minimalisme en van. L’un des trois parlait d’une méthode pour se débarrasser du superflu en moins d’un mois. Une méthode qui proposait de faire le tri de toutes ses affaires en les classant. Je la trouve toujours très efficace. Mais aujourd’hui, 4 ans après l’avoir écrit, je trouve qu’elle ne permet que de faire un premier tri. Et qu’elle ne permet pas de faire un tri en profondeur, et de réussir à faire du minimalisme un véritable mode de vie de tous les jours. Pour rappel, la définition même du minimalisme est de ne réussir à vivre qu’avec l’essentiel. Rien de superflu. Avec ces années de recul, je trouve qu’il est difficile de mettre en place un véritable minimalisme en une seule fois. Selon moi, ça prend du temps. Je vous explique pourquoi dans cet article. Comme tous les articles de ce blog, je raconte ici ma propre expérience et vous partage mon avis personnel.

L'académie du fourgon aménagé

Mon chemin vers le…

[…]

Vous pouvez lire la suite de la publication originale créé par Le Van Migrateur sur levanmigrateur.com